Invalides

«Je souhaite reposer au bord de la Seine au milieu de ce peuple français que j’ai tant aimé.»

Eglise du Dôme des Invalides
Eglise du Dôme des Invalides

Sainte-Hélène le 5 mai 1821, l’Empereur s’éteint, et contre sa dernière volonté, y est enterré. A cette infamie, ses bourreaux anglais en ajoutent une autre : aucun nom n’est gravé sur sa tombe…

19 ans plus tard, les cendres de l’Empereur arrivent sur les bords de la Seine. Accompagné avec ferveur par les survivants de son épopée, acclamé par une foule de plusieurs millions de personnes, Napoléon Bonaparte après une ultime traversée de Paris, repose désormais au milieu du peuple français.

L’Hôtel des Invalides fut construit sur l’ordre de Louis XIV pour procurer asile aux soldats mutilés ou infirmes. Il comprend principalement la cour d’honneur, l’église des soldats et l’église royale surmontée du dôme où a été creusée une crypte circulaire, abritant le tombeau de Napoléon et, depuis 1969, celui du roi de Rome. Dans des chapelles annexes reposent des membres de la famille impériale et des généraux de Napoléon.

Eglise du Dôme des Invalides
Eglise du Dôme des Invalides
Eglise du Dôme des Invalides
Eglise du Dôme des Invalides
Sarcophage de Napoléon
Sarcophage de Napoléon
Hôtel des Invalides
Hôtel des Invalides

Les commentaires sont désactivés.